Sur la Route TOURISME

La Brassicomtoise : une initiative de la Franche Comté au service des brasseries du territoire

D’un côté, des acteurs volontaires et dynamiques à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, de l’autre, des brasseurs avec des histoires, des parcours et des tailles différentes. A l’arrivée : une belle Route des Brasseurs de Franche Comté, unique du genre en France.

Pour visiter la Franche Comté, on connaissait déjà les Routes du Comté, un réseau qui relie le Comté et le tourisme, regroupant des fermes, des fruitières, et des caves d’affinage. Il faut compter maintenant avec la Route des Brasseurs de Franche Comté, qui vous emmène à la découverte du Territoire de Belfort au nord jusqu’au Jura au sud, en passant par la Haute-Saône et le Doubs. L’occasion de rencontrer les brasseurs et brasseuses de 18 brasseries, au gré des montagnes, des lacs, des vallons, des champs, des villages, de cette région ô combien riche en patrimoine gastronomique.


Pour fêter la fin d’année, ou le début de la suivante, les 18 brasseries ont créé un calendrier de 24 bouteilles, emballées dans une caisse en carton recyclé et encre végétale. Chaque brasserie en propose uniquement 24 exemplaires en vente, au prix de 60 €.

La Franche Comté est redevenue une terre de brasseries
Connue il n’y a pas si longtemps encore pour ses brasseries Chopard à Morteau, Gangloff à Besançon (qui a par ailleurs retrouvé une nouvelle vie) , et sa brasserie de Sochaux à Sochaux, cette région connait comme toutes les régions de France depuis quelques années, un renouveau brassicole. Mais au-delà, avec ses plus de 30 brasseries actuellement, la Franche Comté bénéficie de liens de choix entre la Chambre des Métiers et de l’Artisanat qui leur a proposé cette Route. Une condition toutefois : être en capacité d’accueillir du public, les 18 brasseries présentes sur la Route répondent au cahier des charges, notamment celui de respecter des horaires d’accueil et d’avoir des locaux adaptés pour un accueil de qualité.


L’objectif, c’est de montrer la diversité

Une brasserie ne ressemble pas à aucune autre, même si le processus de production est similaire. Qu’elle produise 150 hl ou 12 000 hl, elles ont toutes une histoire, un ou des créateurs à rencontrer, aux parcours divers, avec des bières de styles et de goûts très différents. Au-delà d’une image commune, la Brassicomtoise a aussi le mérite de réunir des brasseries d’un même territoire, de les amener à se rencontrer pour organiser des évènements en commun comme ces dernières portes ouvertes en octobre dernier, de créer un objet commun, comme ce calendrier, d’engendrer des projets de collaboration entre brasseurs.

BRASSERIE D’EPENOY
Anaïs Mesnier

BRASSERIE BIERE DU DOUBS
Dimitri Morin

BRASSERIE LA HOCHEUSE
Julien Mouhot

BRASSERIE LA BONNE BOUILLE
Sébastien Crelier

TERRA COMTIX
Richard Gay

BRASSERIE ENTRE 2 MONDES
Daniel Longval & Fabienne Demierre

BRASSERIE CUC
Benjamin Robert

BRASSERIE DES FONTAINES DE JOUVENCE
Bruno Ladret

LA FRANCHE
Régis BARTH et Jean Yves NAUROY

LA BRASSERIE DES TROIS EPIS
Jérôme Faton

LA ROUGET DE LISLE
Gaëtane Roupioz (brasseuse)
Luc Badot (responsable de production / brasseur)
Simon Accadebled (brasseur)

BRASSERIE DE LA RENTE ROUGE
Mathieu Bernard

BRASSERIE REDOUTEY
Alexandre Redoutey

LA MONTAGNETTE
Yassine Amrouni

BRASSERIE L’ORIGINE DU MONDE
Philippe Paillard & Nadine Labelle

BRASSERIE FRANC-COMTOISE
Fanny Delmer et Benoit Carrier

LX BIERE
Gérard Blanchot

BRASSERIE DU PINTADIER
Jérome Gloriot et Isabelle Banfi

Le Site Web

Images copyright: la brassicomtoise

Cette native de Montbéliard a découvert les odeurs du malt chaud et de la fermentation en visitant à 11 ans la brasserie de Sochaux. Tombée en passion totale dans les bières et leur univers depuis plus de 25 ans, Elisabeth Pierre a quitté le confort de postes salariés pour créer son activité indépendante de formation et d’animation autour des bières et de la gastronomie. Auteure, formatrice professionnelle en zythologie, juge internationale, elle est à l’origine de ZYMO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :