ACTUS FILIERES Entreprises

Le réveil de Marseille

Marseille et la bière : passion récente mais intense !
Marseille, est bien souvent associée à son éternel Pastis, pourtant, la ville connait depuis quelques années déjà, une révolution sans précédents, à la fois urbaine, culturelle mais aussi, brassicole ! En 5 ans, le constat est évident : la communauté brassicole n’a eu de cesse de se développer à travers la création de divers lieux et brasseries, qui ont, petit à petit, amenés les gens à sortir de leurs sentiers battus, pour se frotter à des bières artisanales.

A commencer par Salem et Sylvain qui lancèrent la brasserie de la Plaine, un succès quasi immédiat, la recette a fait mouche ! Marseille retrouve une brasserie artisanale, chose qui n’existait plus depuis la fin des années 80 après le rachat de Phénix par Heineken. La même année, la ville voit ouvrir sa première cave à bière, Fietje, à deux pas de la brasserie de la Plaine, puis ce sera le tour de la Cane Bière, et ensuite c’est une réaction en chaine. Deux brasseries s’ouvrent : La Minotte et Part Faite, et avec elle d’autres caves, Malt, ou encore Beer Center, mais aussi Victor, récemment ouvert près de l’Abbaye de St Victor.

En l’espace de quelques années, les lieux se multiplient : 5 caves à bières, 3 brasseries artisanales, Les Berthom à 2 pas du Vieux Port, les trois brasseurs et le petit dernier, Au fût et à mesure.

Où peut-on boire des bières artisanales en ville ?
Vanessa, fondatrice de la cave Fietje, a ouvert son bar à bière artisanale Fietje à deux pas du vieux port, c’est le premier et pour le moment l’unique bar craft indépendant de la ville. Vanessa a, à elle seule, dynamisé toute la rue où elle s’est installée, et ce, en l’espace de deux ans.
Le renouveau urbain et touristique de Marseille est tel que de nombreux lieux branchés ont ouvert, et les bières artisanales se fraient de plus en plus leur place dans ces lieux, chez les cavistes, ou dans les supermarchés.

Peut-on dire que Marseille se réveille ?
On peut même en tant que marseillais, dire qu’elle se réveille d’un long coma, mais son réveil est sidérant. Les brasseries s’agrandissent, les cavistes évoluent et se renouvellent sans cesse, des animations se créent un peu partout en ville, Marseille (et sa région) ont même leur propre festival avec le Provence Bière Connexion.

La bière est à la mode, et, même si les marseillais boivent toujours beaucoup de Pastis, ils apprécient de plus en plus les bières et deviennent de plus en plus connaisseurs.

Jeune Marseillais de 32 ans tombé par hasard dans la bière, il est un amateur passionné qui a soif d’apprendre et de partager auprès des autres. Il vit sous une double identité, commercial à l’international le jour, The Beer Lantern la nuit, il sévit dans l’ombre une fois son travail terminé pour promouvoir la bonne bière auprès des gens encore prisonniers des méandres de la bière industrielle sans âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :