En Cuisine GASTRONOMIE

Poire pochée à la bière et amandes enneigées

Pendant une semaine ou deux, vous êtes passés d’une table à une autre, vous avez navigueré entre le traditionnel foie gras, le rassurant saumon fumé ou l’expérimentale bûche menthe/châtaigne de Tatie Chantal. Au fil de ce voyage mouvementé, votre estomac en surmenage et vos papilles saturées, sans véritable surprise.

Mais revenons à aujourd’hui. Après cette période de partage, de matières grasses et de ripailles conviviales, nous vous proposons un dessert (presque) poids plume, facile à réaliser, pas (trop) sucré, à savourer de façon parfaitement égoïste. Si vous décidez de le partager, nous ne pourrons que hausser les épaules en vous laissant faire.

Fournissons-nous:

– 6 poires pas trop mûres et qui tiennent bien la cuisson (Louise Bonne par exemple)
– 80 cl bière blanche de préférence (pour nous contredire nous avons pris la Sphinx de la Brasserie de l’Être, ce qui donnera un sirop avec la dose d’amertume qui taclera gentiment le sucré de la poire)
– 300 g de sucre
– 40 cl d’eau
– 2 citrons bio
– 60 g d’amandes effilées (ou noisettes grillées concassées, soyons fous)
– sucre glace
– mascarpone (comment ça quelle quantité ?) ou crème chantilly si vous êtes au régime

Mode opératoire:

– Prélever les zestes de citron et presser le jus
– Eplucher les poires et les garder dans le jus de citron allongé avec de l’eau tempérée.
– Faire frémir dans une casserole la bière, le sucre, l’eau et le zeste des citrons (la casserole doit être assez haute pour que le liquide couvre les poires)
– Dès que le sucre a complètement fondu, plonger les poires
– Cuire à petit frémissement pendant 10 à 15 minutes sous haute surveillance
– Dès que les poires sont cuites (le couteau s’enfonce dans la poire), les sortir et les réserver au frais
– Faire réduire le jus jusqu’à obtenir un sirop
– Laisser refroidir le sirop
– Dresser les poires sur de petites assiettes (couper une tranche à la base de la poire pour la faire tenir debout)
– Arroser généreusement de sirop
– Jeter négligemment des amandes ou des noisettes sur les poires
– Saupoudrer de sucre glace sans chanter des chansons de Noël (c’est un challenge)
– Disposer une cuillère généreuse de mascarpone ou de crème chantilly à côté de votre oeuvre
– Si vous avez réussi à dresser votre assiette sans tout manger, toutes nos félicitations.

Pepperine c'est la signature des faits culinaires de Juliette, parisienne-mais-pas-que. Avec mon couteau et mon décapsuleur, j'aime raconter des histoires qui se mangent, qui se boivent, qui se partagent. Des histoires de produits artisanaux, mais surtout des gens qui les font vivre, souvent dans l'ombre, mais toujours avec passion. Pepperine propose des événements food à Paris, des dégustations de bières et des ateliers de cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :